Prospection digitale: êtes-vous réseaux sociaux ou moteurs de recherche ?

Prospection digitale : pour trouver des clients, les entreprises se lancent sur les réseaux sociaux en se créant des pages Facebook, comptes Twitter, Instagram, etc. D'autres se font développer des sites web, optimisent la visibilité dans les moteurs de recherche, et partagent plutôt des liens sur les réseaux sociaux. Quelle est la bonne stratégie ? Doit-on investir plus sur les réseaux sociaux que sur le site web? Pourquoi le référencement naturel (SEO) est si important ? Lisez cet article pour mieux comprendre.

[ Prospection digitale ] Tous les médias en parlent depuis hier, 21 Mars 2018. C’est un scandale ce qui a pu arriver aux données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs de Facebook. Mark Zuckerberg s’en est excusé, mais l’excuse pourra t-elle résoudre le problème ? Non à ce que je sache.

De plus en plus de personnes aux USA ferment et continuent de fermer leurs comptes sur Facebook comme vous pourrez le lire dans cet article de francetvinfo.

Vous ne comprenez peut être pas encore ou je veux en venir? Cela montre une fois de plus qu’il ne faut pas baser sa stratégie de communication digitale sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux comme je le dis toujours sont des moyens, des outils ou voies de partage d’informations. Ces informations doivent être hébergées ailleurs, sur un espace contrôlé, sur lequel on est seul à avoir la main.

Cet article s’adresse aux entreprises africaines, qui disent s’être digitalisées, alors qu’elles ne le sont vraiment pas. Avoir une page Facebook comme beaucoup d’entre elles malheureusement le pensent ne signifie pas avoir digitalisé quelque chose, quoi que ce soit. Car, le plus souvent, c’est des pages Facebook, sans sites web à la base.

Lorsqu’une entreprise investit de grosses sommes sur Facebook, cela montre clairement que l’entreprise n’a rien compris du digital. Je dirais la même chose pour les entreprises qui ont un site web vitrine. Généralement c’est juste pour présenter de façon sommaire leur activité, et laisser leurs contacts: email, numéro de téléphone pour être contacté. Les questions que je me pose: « être contacté par qui? Comment cette personne fera t-elle pour connaitre l’existence du site web en question? Le nom de domaine ? etc. » Quand on sait qu’il existe plusieurs millions de sites web sur la toile, il se pose un réel problème de visibilité. Finalement, personne ne visite ces sites web, personne ne contacte l’entreprise.

S’en vanter d’avoir un beau site web, alors que le site web en questionne ne fait même pas 50 visiteurs mensuel? A quoi sert-il donc ? Si on a jamais reçu un client de plus venu du site web ? 

Voilà les questions que tout propriétaire de site web, entreprise ou particulier devrait se poser. C’est ce qui m’amène à entrer dans le vif du sujet du jour, la prospection en ligne, ou prospection digitale.

Prospection digitale: êtes-vous réseaux sociaux ou moteurs de recherche ?

La grande majorité des entreprises au Cameroun et en Afrique, mon beau continent ont compris l’importance du « digital », ce fameux terme que tout le monde aime bien utiliser de nos jours. Elles sont de plus en plus présents sur Facebook. Cependant, lorsque leurs véritables prospects les recherchent, ils ne les trouvent pas. Aucun résultat dans les moteurs de recherche. Tout laisse croire que rien n’est fait chez nous en Afrique. Pourtant il existe des centaines, voire même des milliers d’entreprises dans chaque secteur d’activité en Afrique.

Plusieurs entreprises disent qu’elles ont compris le « digital« , parce qu’elles se sont faites créer une page Facebook par une agence de communication de la place qui la gère pour eux. Mais le problème n’est pas résolu, car leurs clients ne les verront toujours pas quand ils feront leurs recherches en ligne sur Google, ou Bing par exemple. Les contenus des réseaux sociaux ne sont pas référencés. Certains apparaissent parfois dans les moteurs de recherche, mais vous ne pouvez rien faire pour améliorer leurs positions respectives. Faites une recherche Google sur les mots clés « E-commerce au Cameroun« , ou « Site de vente en ligne au Cameroun«  et ¨vous verrez que c’est mon article qui traite du sujet qui est N°01 sur Google. C’est le fruit de beaucoup de travail, et quelque soit les changements que Facebook fera dans ses CGU, l’article en question sera au top, et le trafic venant des moteurs de recherche sera constant.
Le référencement naturel est peu être complexe, mais il est de loin le plus efficace, et permet de faire des  très grandes économies sur le long terme.

J’aime bien dire ceci:

 « un client qui recherche des patates à acheter sur internet, n’atterrira jamais sur un résultat de Google qui parle des pommes de terre ».

Apparaître dans les premières pages de Google garantie une stabilité de visites qualifiées. Les visiteurs qualifiés sont des prospects. Des internautes qui recherchent une information, un produit ou service. Et si vous avez très bien présenté ce service là sur votre site, vous gagnez le client.

Évitez de focaliser votre activité de prospection digitale sur les réseaux sociaux !

Un réseau social ouvre aujourd’hui et ferme la porte demain. Où sont MySpace, Hi5, Friendster, et j’en passe? Évitez de tout miser sur les réseaux sociaux, car ce qui arrive à Facebook comme je le disais au début de cet article fera de vous des victimes. Les entreprises qui avaient une bonne stratégie de promotion digitale, et qui qui utilisaient ces réseaux sociaux ne disparaîtrons pas avec elles si leur stratégie est basée sur leurs propres sites web. « Utilisez les réseaux sociaux comme des canaux, des médias pour véhiculer les messages stockés contrôlés sur votre sites web ». Ainsi, le réseau social fermera un jour, et vous continuerez d’exister avec le prochain.

Un réseau social change ses conditions d’utilisation beaucoup trop facilement. La preuve, les amis et la famille sont désormais privilégiés aux pages de marques sur Facebook. Personne n’a vu cela venir, et c’est pourtant vrai. Si vous ne le croyez pas, lisez cet article du Blog du Modérateur.

Pensez aux entreprises qui, il y a deux ans ont investit plusieurs millions sur les campagnes Facebook. Je me demande si ces grandes sommes d’argent investies ne continueraient pas à avoir un impact positif aujourd’hui, si les dépenses avaient été faites sur le référencement naturel ? C’est un très grand débat que n’allons pas développer ici.

En résumé, ce que nous devons comprendre c’est que pour faire une bonne prospection digitale, il faut beaucoup plus investir sur votre produit, en l’occurrence votre site web ou votre application mobile. Assurez-vous que ces outils soient efficaces, sur le plan de la visibilité en ligne à travers les moteurs de recherche (Google, Bing, …), car les visiteurs provenant d’eux sont de véritables prospects. Ensuite, ajoutez des outils de collecte d’informations (call to action, formulaires, etc.) sur votre site/blog pour récolter les adresses de ces prospects qualifiés (avec leur approbation bien sur). Ces données vous permettront d’être autonomes demain, même en l’absence de tous les réseaux sociaux.
SI vous avez d’autres idées ou des points de vues à ajouter, nous pouvons continuer plus bas, dans l’espace de commentaires. A plus

Prospection digitale: êtes-vous réseaux sociaux ou moteurs de recherche ?
4.4 (87.5%) 8 votes

ABONNEMENT

Enregistrez vous pour recevoir chaque semaine le meilleur des conseils et de l'actualité digitale

commentaires