05 raisons qui montrent que Marketplace de Facebook ne bouleversera pas le marché des petites annonces.

1 229

Facebook annonce le lancement de Marketplace, une fonctionnalité dédiée aux petites annonces et les médias voient déjà la fin de eBay, leboncoin, Kerawa, craiglist, Jumia market, etc. Certes, Facebook est le géant d’internet, site le plus visite au monde. Le lancement de « Marketplace » sur le marché des petites annonces marquera le secteur, mais pas au point d’éteindre les sites de petites annonces existants comme beaucoup le pensent ou le craignent. Je vais partager en 05 points mon opinion personnelle pour vous faire comprendre pourquoi je ne partage pas la même opinion.

1- Tous les internautes ne sont pas des utilisateurs de Facebook

Même si Facebook est le site le plus visité au monde avec plus de 1,7 milliards d’utilisateurs, cela ne veut pas dire que sur la planète il n’y a que 1,7 milliards d’internautes. En effet, l’union internationale des télécommunication dénombrais déjà en 2014 2.9 milliards d’internautes dans le monde soit 40% de la population mondiale.  Selon cette statistique qui a d’ailleurs beaucoup changé en 02 ans, Les utilisateurs de Facebook représenteraient donc 23,58%  de la population mondiale, et 58,62% des internautes. Ce n’est pas petit, bien au contraire pour un seul site c’est énorme, mais cette statistique montre juste qu’il existe encore beaucoup de personnes qui utilisent internet sans jamais se connecter à Facebook. Soit 42.38% des internautes qui ne sont pas sur Facebook . N’oublions pas aussi que les internautes n’ouvrent pas systématiquement Facebook à chacune de leurs connexions. Le second point qui analyse les sources de trafic va nous le prouver.

2- Google est la plus grande source de trafic des sites d’annonce gratuit et de e-commerce.

Alexa, similarweb, quantquast ou encore compete ne vous dirons pas le contraire. Pour ceux qui ne les connaissent pas, il s’agit des plus grands site d’analyse de trafic sur les sites. Je m’en suis servi dernièrement quand je publiais le top 05 des sites de e-commerce les plus visités au Cameroun que vous lirez ici. Il permettent de comprendre une fois de plus l’importance du SEO. Les entreprises de e-commerce et de petites annonces ont raison d’investir beaucoup de temps et d’argent dans le Search Engine Marketing (SEM). Quand on regarde les statistiques de fréquentation des différents sites on comprends vite que les moteurs de recherche restent les meilleures sources de trafic. Que ce soit pour leboncoin en France, comme pour Jumia market au Cameroun, ou encore afrimalin qui vient de se lancer en Afrique francophone. La source la plus importante  est généralement directe; l’internautes entre directement le nom de domaine dans son navigateur. La seconde provient des moteurs de recherche. la troisième des rétroliens sur des médias en ligne, des blogs, etc. La quatrième c’est les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, etc. ).

sources-de-trafic-sur-leboncoin
Sources-de-trafic-sur-leboncoin – source: similarweb.com

Leboncoin.fr en France c’est en moyenne 170.000.000 de visites mensuelles. Il est le premier site Français le plus visité. Ses visiteurs viennent à 40.88% directement par les navigateurs. Ensuite, 32,11% viennent  des moteurs de recherche, puis des sites partenaires ou affiliés à l’ordre de 16,15% de son trafic total. Les réseaux sociaux y compris Facebook ne représentent que 2,58%. Imaginons maintenant que leboncoin perde toute sa source de trafic social. Le site ne mourra pas, bien qu’il ait perdu 4.380.000 visites. Il lui restera plus de 16.5 millions de visites mensuelles.

classement-leboncoin-parmi-les-sites-les-plus-visites-en-france
Classement-leboncoin-parmi-les-sites-les-plus-visites-en-France – source similarweb.com

3-  l’algorithme de Facebook est un handicap pour l’expansion de Marketplace

Nous savons tous que Facebook pour emmener les entreprises à sponsoriser leurs contenus a limité les portées organiques à 16% des fans de chaque pages. A moins que cela ne continue de se faire dans les groupes Facebook comme ça se fait d’ailleurs déjà sans se faire ressentir, Marketplace sera autant limité pour prioriser les annonces sponsorisées. Pour bien vendre et être rentable sur Marketplace, il faudra peut être sponsoriser ses annonces pour ceux qui auront un grand stock,, et accepter de perdre les vues supplémentaires qui dans le cas des sites d’annonces proviennent de Twitter, Google plus, etc.

4- Marketplace ne permettra de vendre qu’à ses amis Facebook et voisins

En effet, Marketplace de Facebook permettra de vendre aux voisins et amis. Donc difficile de proposer des produits à des personnes trop éloignées. Les sites d’annonce gratuit qui pour certains on carrément intégré la livraison à leur services ont de quoi se différencier des offres faites par Facebook. Ils sera également difficile, voire même impossible pour ceux qui vendront sur Facebook d’avoir des visiteurs en provenance de Twitter, Instagram, LinkedIn, etc. Après les amis Facebook et les utilisateurs proches, vendeurs qui auront du stock suffisamment important vendront difficilement les dernières pièces.

5- Il n’y a pas de quality control sur Marketplace de Facebook

Même la jeune pousse Afrimalin en Afrique à un service de contrôle de qualité. les annonces publiées par les vendeurs n’apparaissent que lorsque l’équipe les a vérifié et validé. Le nombre énorme de vendeurs sur Facebook sera difficilement contrôlable.

C’est d’ores et déjà le cas aux USA, où les internautes déplorent la vente de drogues, d’armes, de faux billets et bien d’autres encore sur Marketplace. Ce qui n’est pourtant pas le cas sur les autres sites de petites annonces  dans le même pays.

En attendant, peut être Facebook va faire quelque chose. Peut être permettre de tout publier en espérant que les utilisateurs signaleront des publications qu’un système automatisé supprimera par la suite. En espérant bien sur que  des achats impulsifs ne se soient pas déjà produits.

Voilà en 05 points mon analyse personnelle de Marketplace de Facebook. L’activité des sites d’annonces prendra certes un petit coup, mais ce coup ne pourra pas d’après moi conduire à la fin des sites d’annonce. L’affirmer serait comme avouer que les instant articles ont fait mourir les blogs, ou encore que Google shopping tué les sites de e-commerce. On peut en discuter si vous le voulez.

Aurèle SIMO

05 raisons qui montrent que Marketplace de Facebook ne bouleversera pas le marché des petites annonces.
5 (100%) 1 vote

Commentaires

Commentaires facebook

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires