Fondements du marketing digital: quelle différence avec le marketing internet?

La technologie évolue en changeant comme toujours avec elle le comportement des Hommes dans la société. Si avant on ne se connectaient à que pour lire sur des sites , avec le temps on est passé aux sites dynamiques utilisant pour la majorité des CMS, qui nous donnent la possibilité d’interagir, etc. Les moteurs de recherche sont arrivé, puis les réseaux sociaux et tout récemment les qui nous offrent la possibilité d’être connecté à tout moment et de partout. Chacune de ces ères d’évolution d’ ou de la technologie a porté un nom. C’est pourquoi on parle de Web 1.0, de web 2.0, et enfin du Web 3.0.

Les entreprises de leur côté se sont toujours adaptées à ces changements pour continuer de toucher leurs cibles de la meilleure des façon quand elles communiquent. On a donc successivement assisté au   internet puis au qui est à la mode chez nous au Cameroun, et d’ailleurs partout dans le monde.

Je vais dans cet article retracer l’évolution de cette nouvelle façon de marketer son offre sur internet comme le font ou désirent le faire toutes les entreprises aujourd’hui. Je vais surtout dire qu’est ce qui marque l’apparition de chacune de ces formes de marketing, ce qui les caractérise fondamentalement, et surtout quelle différence réelle il existe entre-elles.

Le  : naissance et fondements et évolution

L’une des définitions les plus courtes du marketing, celle que j’aime d’ailleurs le plus c’est celle d’« identifier les besoins humains et sociaux et y répondre de manière rentable». Le marketing internet se définit pareillement, mais ce dernier est appliqué au nouveau média: internet.  Les internautes se connecte à internet pour consulter les sites web qui sont statiques à ce moment là. C’est le premier stage du WWW (World Wide Web) et les sites sont des sites vitrines. C’est le web 1.0.

A cette ère, faire du marketing sur internet signifie avoir un site web vitrine attrayant qui donne toutes les informations sur l’entreprise, ses produits et services. L’unique but c’est être sur la toile et ouvert au monde.

Après cette ère va suivre celle du web 2.0. Une fois de plus, c’est l’évolution technologique qui fait passer à cette ère, qui est marquée par la dynamisation des plateformes web. On note la naissance des premiers forums sur lesquels les internautes peuvent désormais interagir, la naissance des moteurs de recherche, de l’email, etc. Le web 2.0 est marqué par l’interaction des internautes, tant avec les contenus web qu’entre eux. Les blogs, moteurs de recherches et premiers réseaux sociaux appartiennent à cette ère du web. On se connecte sur internet à ce moment-là pour consulter, analyser, critiquer et/ou donner son point de vue.

Face à ces nouveaux comportements des hommes sur le média internet, les entreprises adaptent une fois de plus leur façon de communiquer. Ils vont faire du marketing 2.0 qui est toujours le marketing internet initial mais beaucoup plus amélioré. Les domaines ou pratiques comme le SEO naissent lorsque les contenus sur internet commencent à être abondants. L’e-mailing, le community management, ou social media marketing suit un peu plus tard avec la révolution des réseaux sociaux.

Faire du marketing internet à ce moment c’est faire du SEO (Search Engine Optimization), Community management, e-mailingSEA (Search Engine Advertising), etc. Mais après cette ère vient celle du , celle dans laquelle nous vivons aussi au Cameroun et qui est la plus intéressante.

Comprendre le marketing digital : naissance, caractéristiques et fonctionnement

D’aucun ont fait le rapprochement du terme digital à « digit » pour dire chiffres, et d’autres à « doigts ». Ils ont tout à fait raison, car le digital fait intervenir les chiffres comme les doigts. Moi je dirais que ce n’est pas tout à fait ça et je m’explique. Chez-nous au Cameroun où nous avons des entreprises qui sont restés dans le « système du web 1.0 », c’est le même système binaire qui fait fonctionner les ordinateurs,  toujours des doigts pour travailler. Juste pour dire qu’on s’est toujours servi du langage binaire et des doigts pour créer, utiliser un ordinateur ou pour se connecter à internet. Quant au terme digital ou numérique, pour moi c’est juste une appellation qu’on a choisi donner à la nouvelle ère des innovations du numériques que nous visons aujourd’hui. C’est mon point de vue, et je suis ouvert au débat à ce sujet.

En effet, c’est l’apparition des smartphones et leurs fameuses applications mobiles qui marquent l’entrée dans le web 3.0. Les internautes sont désormais connectés ou qu’ils se trouvent et à tout moment. Ils peuvent consulter les pages web et créer leur propre contenu comme à l’époque du web 2.0 à travers les blogs. Ils arrêtent toujours leurs smartphones avec leurs mains et utilisent les doigts pour manipuler leurs écrans tout comme on arrête une souris avec la main pour cliquer avec les doigts. Pareil pour la saisie au clavier. historique-du-smartphone-lannee-2007Les applications sont téléchargées dans les téléphones, ce qui n’avait jusque-là jamais été fait. Les internautes sont connectés de partout et se baladent avec leurs smartphone dans la poche. Les internautes se connectent par wifi, font des transferts de fichier par Bluetooth, etc. C’est cet ensemble d’innovations révolutionnaires qui à partir de l’année 2007 (naissance du premier smartphones écran tactile) marque l’entrée dans l’ère du « digital ». Les plus grand sites web comme Facebook, Google, Wikipedia, créent dès lors leurs application mobiles pour garder la proximité avec internautes dans leurs déplacement. Les alertes se font par notifications push directement sur les téléphone. Il est même possible pour Facebook par exemple de savoir avec exactitude où Aurèle SIMO se trouve actuellement😉. Il suffit juste que le GPS de mon téléphone soit activé. C’est ça le web 3.0 si je ne vous ai pas dit au début de ce paragraphe. Tout est bouleversé, et c’est le marketing appliqué à cette ère du web, initialement qualifiée « d’ère du digital » qu’on a qualifié de marketing digital.

Faire du marketing digital revient à partir de ce moment à intégrer le canal mobile à sa stratégie de marketing internet. Ce qu’il faut comprendre c’est que internet tout comme la télévision, la radio ou la presse écrite, est un média avec ses supports qui sont Facebook, LinkedIn, Google, etc. C’est pourquoi je dis qu’une stratégie marketing centré sur Facebook, LinkedIn ou Twitter sans véritable stratégie mobile c’est du marketing internet, et non du marketing digital. Même si les publications sur les réseaux sociaux sont consultables via leurs applications mobiles.

L’objectif de cet article était de faire la différence entre les deux formes de marketing, et je pense les avoir fait ressortir. Si nous avons bien compris, dans un prochain article, je donnerai des conseils et astuces pour élaborer et suivre une bonne stratégie de marketing digitale. Arrivés à la fin de notre article, je précise encore qu’il s’agit dans cet article de mon analyse personnelle basée sur mon expérience. Nous pouvons continuer l’échange par les commentaires ci-dessous ou sur les réseaux sociaux. Merci

Aurèle SIMO

Fondements du marketing digital: quelle différence avec le marketing internet?
5 (100%) 1 vote

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires