L’influence n’a rien à voir avec le nombre de followers

en ligne.

Bonjour à tous et bienvenu sur mon nouveau et dernier blog éponyme.  Dernier oui parce que j’en ai déjà lancé plusieurs avant celui-ci que j’ai par la suite fermé pour plusieurs raisons. Mais rassurez-vous cette fois est la dernière et la bonne. Je l’inaugure avec un article qui vous parlera de l’influence sur . Pourquoi commencer par l’influence sur Twitter, parce que je discutais hier 23 Juin 2016 avec des collègues justement à propos de cette notion d’influence, et je me suis rendu compte que beaucoup l’assimilent au nombre élevé de et qualifient tous ceux qui ont un nombre élevé d’influenceurs. Nous avons longuement discuté, et j’ai eu l’idée de partager mon point de vue dans cet article.

L’influence n’est pas le nombre élevé de followers

En effet, comme je leur expliquais, être influent, c’est influencer. Permettez-moi la tautologie. C’est créer le débat, susciter l’intérêt et l’engagement des uns et des autres, c’est créer un réel mouvement en ligne. Si je transmets une information vraie ou fausse par exemple, et qu’elle est sujette à réflexion et débat, alors mon information à exercer une influence sur l’activité de mes interlocuteurs. Par contre, si j’ai des milliers d’interlocuteurs et mes dires ne suscitent pas de la discussion, alors, l’information que j’ai véhiculée n’aura intéressé personne de ces milliers d’interlocuteurs. C’est-à-dire qu’elle n’a eu aucune influence sur les opinions personnelles, peut-être parce que ce que j’ai dit est trop juste, peut-être parce que c’est archi faux, dans tous les cas, cela n’a eu d’influence aucune sur leur conception propre.

Revenons sur le cas de Twitter : n’avez-vous jamais vu de Twitto à 2000 followers par exemple  qui n’enregistre même par un Retweet au bout d’une longue journée d’activité ? Ou encore un Twitto qui à peine inscrit fait un tweet qui devient sujet de débat durant une demi-journée ?

« Influencer c’est avoir cette capacité de susciter l’engagement auprès des personnes concernant un sujet qu’on initie. »

Certes, vous me poserez la question de savoir comment on a eu  des milliers de followers si on n’est pas  ? Je répondrai à cette question en disant qu’on n’obtient pas de followers uniquement par la qualité de tweets ou par l’influence. Il est évident, que l’influence réelle à un impact plutôt positif sur le gain de followers, mais ce n’est pas le seul critère.

Influence: les différentes façons d’obtenir les followers/

Souvenez-vous, lorsque vous créez votre compte, Twitter vous propose des personnes à suivre. Au fur et à mesure que vous suivez ces dernières, l’algorithme vous propose de nouveaux profils à suivre en fonction du degré d’affinité qu’ils ont avec vos amis. Allons même plus loin.  Quand vous avez franchi cette étape, il vous est souvent demandé d’importer vos contacts de messagerie et de les inviter à vous suivre ou à rejoindre Twitter. Quand vous effectuez ces opérations via votre smartphone, c’est à base de votre carnet d’adresse que les comptes Twitter sont détectés automatiquement et vous sont proposé. Et à chaque fois, ce sont des amis qui gagnent des followers juste parce que vous avez leur numéro de tel, ou leur adresse email, ou encore parce qu’ils sont ami avec certaines de vos connaissances. Il y en a aussi sur twitter qui ne twittent que sur les trending topics et chacun de leurs tweets. Ces « tweets intéressés » sont pour la plupart du temps engageants. Ils font également gagner en fans mais sont non-influents, car leurs auteurs ne sont pas source d’information. Ils profitent juste des tendances/trending topic créées par d’autres influenceurs. Le véritable influenceur est celui qui est à l’origine d’une tendance/trending topic

A côté de ce que je viens de citer ci-dessus, si j’ajoute les followers qui s’achètent de façon ciblée comme vous le savez certainement, on comprend tout de suite que c’est parce qu’on veut toucher facilement beaucoup de personne qu’on achète ces followers. En d’autres termes, on acheté ces followers parce qu’on espère qu’une fois avec ces derniers, on pourra être influent. Et quand bien même on achète des followers, si nos tweets par la suite ne les intéressent pas et qu’ils n’interagissent pas avec vous, alors nous aurons beaucoup de fans/followers sans être capable d’exercer la moindre influence sur leurs comportements en ligne.

Voilà en quelques paragraphes les éclaircissements que je désirais à travers ce billet mettre à la lumière du jour. Néanmoins, s’il y a une dernière chose que je dois préciser, c’est que le nombre de follower peut effectivement faciliter l’accession à l’influence. Plus les gens nous suivent, plus on peut avoir d’interaction suite à nos publications. Encore faut-il que ces publications soient pertinentes et de qualité.

J’espère que cet article nous permettra de mieux comprendre le phénomène d’influence. Si vous avez entièrement lu l’article et que vous avez des suggestions à apporter, n’hésitez surtout pas de laisser votre commentaire.

Aurèle SIMO
Consultant en Marketing Digital

L’influence n’a rien à voir avec le nombre de followers
Notez de 1 à 5

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires