Développement du e-commerce Cameroun: mon invitation du Ministre du commerce

Le commerce électronique ne cesse de se développer au Cameroun depuis quelques années, et je suis fier d'avoir été au cœur de cette évolution, avec Jumia d'abord jusqu'en 2015, puis Afrimalin depuis 04 mois déjà. Aujourd'hui, je reçois une lettre du ministre du commerce Camerounais, vous imaginez ma joie...

400

C’est un grand plaisir pour moi de recevoir en tant que Responsable commercial Cameroun d’ AFRIMALIN, cette lettre du Ministre du commerce camerounais m’invitant à une réunion relative au développement du commerce électronique dans notre pays. Une preuve que les efforts que nous déployons quotidien pour le développement de l’e-commerce porte ses fruits.

Je suis d’autant plus fier, car cette invitation montre qu’ Afrimalin.cm, site de petites annonces gratuites et, 04 mois seulement après son lancement au Cameroun soit reconnu comme un véritable acteur de la croissance de l’économie numérique camerounaise.
Nous donnons déjà la possibilité à plusieurs centaines de camerounais, qu’ils soient commerçants, agriculteurs ou artisans de faire leur entrée dans le numérique et à profiter de ses multiples avantages. Ces trois secteurs sont ceux qui sont souvent oublié, lorsqu’on parle d’économie numérique. C’est à chaque fois des applications mobiles qui sont à l’ordre du jour, des sites web, des tablettes, et plein d’autre chose encore. On a rarement pensé à permettre aux agriculteurs de vendre plus rapidement leurs productions grace au numérique. Ou encore permettre à un artisan de campagne à produire et recevoir des commandes venant de l’autre extrémité du pays. Nous avons décidé chez Afrimalin de privilégier ces secteurs, en créant notamment des catégories pour les produits agricoles qui grandit tout doucement. C’est notre challenge, et nous gardons la foi en son accomplissement.

Aurèle SIMO  😀 – fier 

Développement du e-commerce Cameroun: mon invitation du Ministre du commerce
5 (100%) 1 vote

Commentaires

Commentaires facebook

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires