Classement sites e-commerce Cameroun 2017: Analyse de trafic et observations

E-commerce Cameroun 2017: Il sont nombreux les sites de e-commerce au Cameroun, pourtant très peu d'entre eux en sont de véritables. Nombreux aussi ne sont plus opérationnels. Je vous livre dans cet articles toutes les statistiques de trafic pour 13 sites de vente en ligne sur le marché camerounais

577

[ E-commerce Cameroun 2017 ] Avant de commencer cet article, je dois préciser que la liste des sites de e-commerce que j’ai listé n’est certainement pas complète. J’ai dû fouiller longtemps jusqu’aux dernières pages de Google pour trouver certaines d’entre elles. Ça me fait rire de le dire, quand on sait qu’un site de vente en ligne vit parce qu’il est connu et bien visibles dans les moteurs de recherches. Ce qui n’est d’ailleurs que la base ; le minimum qui devrait être fait, car peut être bien visible sans réaliser des ventes.

Si j’étais un client : je n’aurais pas traversé la première page des résultats de Google lors de ma recherche. Mais comme c’était pour réaliser cette étude, j’ai souffert de retrouver le maximum de sites du Cameroun 😅 . Je suis d’ailleurs certain que je ne les ai pas tous trouvés, et qu’il y en a encore qui se cachent très loin, pour que les clients ne les trouvent pas facilement 😂.  Il y a beaucoup de « blagueurs et d’ignorants dans l’e-commerce camerounais ». Vous comprendrez pourquoi je le dis dans la suite de cet article.

Le trafic sur un site de vente en ligne est la base pour sa survie. C’est pourquoi le classement est fait en fonction du trafic moyen que chaque site a généré sur sa plateforme au cours des 06 derniers mois. Les données ne viennent pas de moi, mais de Similarweb, deuxième plateforme d’analyse de trafic web au monde après Alexa.

E-commerce Cameroun 2017: 13 plateformes recensées pour l’étude

J’ai listé au total 13 sites de e-commerce au Cameroun. E-commerce, exclut sites de petites annonces. Les petites annonces feront l’objet d’un autre article. Ce sera l’occasion de parler d’Afrimalin, Kerawa, Afribaba, et j’en passe. Ces sites sont les suivants : africa-shops.cm, Afrimarket.com, Afrishop24.com, AristMarket.cm, Boogos.com, ckomsa.com, market.jumia.cm, Jumia.cm, sappgo.cm, sellamVIP.com, Sellkako.cm, simhom.com, sudetic.com. Les statistiques de trafic globales sont les suivantes :

Tableau trafic sites de e-commerce au Cameroun 2017 aurele simo
Tableau trafic sites de e-commerce au Cameroun 2017 aurelesimo.com
Données statistiques de trafic des sites de e-commerce au Cameroun (c) aurelesimo.com
Diagramme 1: trafic-mensuel moyen des sites de e-commerce au Cameroun – (c) aurelesimo.com
Diagramme 2 statistique trafic mensuel moyen e-commerce au Cameroun sans jumia aurele simo
Diagramme 2: trafic mensuel moyen  sites de e-commerce au Cameroun. (c) aurelesimo.com

Surpris ? Vous ne devriez pourtant pas l’être. J’ai été obligé d’exclure les deux sites de Jumia du second diagramme pour que sur une échelle plus petite, vous puissiez mieux apprécier les données des autres sites.
Vous découvrez certainement plusieurs sites dans la liste ci dessus. Sinon, avez-vous déjà fait un achat sur ces sites? C’est même trop dire. Avez-vous déjà visité ces sites ? La réponse pour beaucoup d’entre vous c’est non j’en suis sûr. Mais ne culpabilisez pas, vous n’êtes pas les seuls à ne jamais avoir visité ces plateformes qu’on ne découvre que dans des articles de presse, des grandes conférences sur l’économie numérique, ou encore des concours de start-up africaines, etc. Plusieurs autres millions de camerounais ne sont pas au courant de leur existence. Ni même ceux qui ont accès à internet 24H/7. La preuve, moi-même qui suis dans l’e-commerce depuis 04 ans ai fait une découverte lors de ma recherche.

Personnellement, je suis contre ce genre de projet, car ils n’aident pas le Cameroun et l’Afrique dans la croissance de son économie numérique. De pareils sites ne peuvent pas fournir des données  réelles sur la consommation d’internet et de l’e-commerce au Cameroun. Leur échantillon du marché camerounais (données de trafic et comportement des internautes sur les sites respectifs) n’est pas représentatif. Tous les chiffres données par les porteurs de ces projets ne peuvent par conséquent pas être pris en compte, car de nature à induire les futures jeunes entrepreneurs de l’e-commerce camerounais et africain à l’erreur.

Ce qui me plait, là je précise qu’il s’agit d’un sarcasme😜, c’est que Jumia Cameroun, le leader qui a lui seul fait 07 fois plus le trafic de tous les autres sites cumulés dit ne pas encore être rentable. Ils font déjà entrer de l’argent certes, mais ces entrées sont très loin de couvrir leurs charges. Moi je dirais que l’entreprise n’est pas efficiente, parce qu’elle aurait pu être rentable depuis longtemps. On parlera de rentabilité de site de e-commerce au Cameroun dans un prochain article. Ne soyons pas pressés.

E-commerce Cameroun 2017 : Analyse du trafic et explications

Pourquoi est-ce que certains sont à zéro quand d’autres sont à des milliers de visites au quotidien ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? C’est de cela que je vais vous parler dans cette partie.

En effet, toutes les plateformes rencontrent les mêmes difficultés, les unes s’en sortent mieux parce qu’elles ont de la ressource humaine qualifiée, d’autres parce qu’ils ont beaucoup de moyens financiers, etc. Les raisons sont multiples et variées. Mais la raison majeure est l’ignorance d’après moi. Ignorance parce que ceux qui échouent sont ceux qui au départ pensaient qu’avec un minimum de finance, on peut réussir dans la vente en ligne. Ceux qui pensaient qu’il suffit d’installer Prestashop avec quelques modules, ou WordPress avec Woocommerce pour réussir dans l’e-commerce.  C’est une grosse erreur !

Les internautes n’ont pas besoin de savoir si vous utilisez Virtuemart de Joomla, ou Magento, Opencart, … mais plutôt de connaitre que vous existez, que vous vendez de bons produits, et que vous êtes capables de satisfaire toutes leurs attentes. C’est tout ! La visibilité passe aussi et d’abord par le digital marketing: référencement naturel (SEO) pour que les internautes puissent vous voir quand ils font des recherches sur internet; référencement sponsorisé (SEA), publicité digitale, social média marketing, e-mailing, etc. Vous devez non seulement pratiquer cela, mais pour devez maîtriser ce que vous faites ou faire appel à des experts et rassurez-vous, les véritables experts du domaine coûtent cher, et ces tâches prennent du temps.

E-commerce Cameroun 2017: mini étude de cas

Analysons par exemple le trafic sur le site de Jumia market, le numéro 02 au Cameroun et celui de d’afrishop24. Confère graphes ci-dessous.

Analyse-sources-de-trafic-Jumia-Market-Cameroun-Aurele-simo
Sources-de-trafic-Jumia-Market-Cameroun – (c) aurelesimo.com
Analyse-sources-trafic-sites-e-commerce-cameroun-aurele-simo-Afrishop24
Sources-trafic-Afrishop24 -cameroun – (c) aurelesimo.com

On constate que le trafic sur Jumia market partagé de façon presque équitable entre les différentes sources: direct (entrées directes), Search (entrées par les moteurs de recherche) , social (entrées par les réseaux sociaux), email (entrées par les newsletters et e-mails).  Pourtant, du côté d’Afrishop24, le trafic en provenance des réseaux sociaux des liens et des newsletters est nul. Cela veut tout simplement dire que l’activité social media marketing est arrêtée. Mail: 0,0¨% veut également dire qu’ils n’y a ni newsletter envoyées, ni inscriptions sur le site depuis longtemps, car lors de l’inscription la plateforme envoi un mail de confirmation qui constitue une source de trafic en provenance des mails.

Prenons maintenant le cas de Sappgo.cm, le site d’une jeune camerounaise donc j’apprécie les efforts. Il fait plus de visiteurs à l’étranger qu’au Cameroun. Pourtant c’est une plateforme qui ne livre même pas encore dans toutes les villes du Cameroun.  22% au Cameroun seulement, contre 29 en guinée équatoriale et 20 en France. C’est de l’énergie gaspillée, c’est un mauvais ciblage et référencement local: à améliorer.

source de trafic sappgo.cm e-commerce cameroun (c) aurelesimo.com
source de trafic sappgo.cm – e-commerce Cameroun (c) aurelesimo.com

Je ne vais pas vous retenir pour très longtemps encore. Je crois que nous avons fait le tour. Vous savez maintenant à quoi vous attendre si vous vous lancez dans l’aventure de la vente en ligne. En conclusion pour moi, il y a seulement 03 sites de vente en ligne au Cameroun. Jumia.cm, Jumia Market et SellamVIP.com. Les autres ont encore beaucoup de travail à faire pour sortir la tête de l’eau. Pour plus d’information, vous pouvez me contacter ou poser vos questions dans les commentaires.

Le prochain article étudiera le cas des sites de petites annonces en ligne. Abonnez-vous à la newsletter ci-dessous pour être sûr de ne rien rater.

Aurèle SIMO
Consultant e-commerce & Marketing Digital

Classement sites e-commerce Cameroun 2017: Analyse de trafic et observations
5 (100%) 2 votes

Commentaires

Commentaires facebook

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires